La défaite de la pensée.

Par Nanouche pour La gauche m’a tuer

Personne n’a gagné cette élection européenne. C’était un votre contre La Ruine En Marche, et vu le mécontentement général depuis deux ans la sanction aurait dû être plus importante puisque Sa Sérénissime Suffisance en s’investissant personnellement avait fait de cette élection un enjeu franco-français, jusqu’au grotesque. « Alors certes, « L’Ancien Monde » a infligé une correction à ce « Nouveau Monde » de suffisants se croyant tous sortis de la cuisse Jupiter, mais ce revers est insuffisant pour cet infâme personnage et son Syndic de la faillite qui vont ‘la ramener’ de plus belle.

Le rouleau compresseur médiatique macronlâtre de ces dernières semaines n’a rien pu faire. Il ne faut pas oublier d’une part qu’il ne s’agit pas du résultat de LREM, mais de la coalition LREM/Modem/Agir/Parti radical et qu’au début de la campagne ils étaient à + de 25%. Macreux1er n’a pas un réel socle d’électeurs, la preuve, il lui faut quatre Partis ! Il est déçu Choupinet1er paraît-il, ah ah ah, quel cynisme… LaRuinEnMarche nous explique que sa défaite, elle la sentait venir et invoque un taux très élevé d’abstentionnistes : l’illettré ou le lépreux réputé analphabète et indifférent aux enjeux européens a fait mentir les discours de propagande. Depuis dimanche, les macronistes défilent sur tous les plateaux de télévision pour tenter de justifier et relativiser leur défaite. PhilippeBouffon accueille ses résultats « avec humilité » et a promis de mettre plus de « proximité et d’humanité » à l’avenir, dans quoi ? Quel gag ! Macronéron en période de crise intense aurait dû la jouer pompier et non pyromane, mais son manque d’humilité a rendu précisément toute forme de conseil avisé de ses conseillers impossible… De ce point de vue, le problème principal du macronisme, c’est Macron lui-même. L’opposition superficielle entre le camp du Bien autoproclamé progressiste (et dont on a pu mesurer l’inanité intellectuelle à travers par exemple la série de clichés creux véhiculés par Ismaël Emelien dans son ode au progressisme) et le camp réputé nuisible des lépreux nationalistes, causes de toutes les plaies de la Terre, n’a pas fonctionné, le procédé est éculé, et surtout, les électeurs qui se sont fait avoir à ce chantage une première fois n’ont pas eu l’intention d’être éternellement les dindons de la farce. « Le puceau de la pensée » a révélé son projet de dévastation sociale et de liquidation de la souveraineté, et pour 2022, si Macreux1er joue à nouveau à ce jeu en croyant que cela sera un gage à sa survie, à savoir celui de faire en sorte de n’avoir que le RN face à lui, il perdra la partie ! Il pense avoir tué le clivage Gauche/Droite, il aura l’occasion de s’apercevoir qu’il n’est pas mort lors des municipales. Distribution d’éléments de langages à ses sinistres : progressistes VS nationalistes, vous entendrez cela pendant trois ans jusqu’à la prochaine présidentielle.

Campagne et petites villes contre métropoles mondialisées. Enracinement contre déracinement. Argent d’un côté, ce qui n’a pas de prix de l’autre. Histoire longue contre immédiateté. Le peuple contre le divin Marché. L’âme contre l’instinct. Comment peut-on sérieusement voter LaRuinEnMarche ? Où faut-il en être pour voter ce soi-disant Parti ? Étonnant mélange d’insensibilité spirituelle et morale où tout est tendu vers la réussite, le profit, l’argent. Un vote de classe, de caste. Une caricature. Une image désespérante et vaine de l’homme. Un homme affairé à ses affaires, ayant coché toutes les cases de la bourgeoisie mondialisée et dont le grotesque rappelle les plus lourds personnages des plus légères comédies de boulevard. Le néo-bourgeois a troqué la bedaine contre la trottinette électrique et a décidé de sauver Macreux1er, en abandonnant Bellamy, lui évitant ainsi une bonne raclée. Il n’a pas d’âme. Elle est marchande. Et elle est à vendre. Ils vendront tout. Ils sont là, pour cela. Macronéron est le grand liquidateur de la société qui se liquéfie au point de n’avoir plus un neurone en stock.

Il est maintenant patent que Macreux1er n’a pas de majorité – malgré ce paradoxe qu’il l’a sur le papier à la chambre des députés, et même énorme. Quatre Partis pour s’assurer un bien piètre score ! « Le score que nous avons obtenu n’appelle pas à une crise politique » a dit ‘SiBête’ chez Bourdin. Elle peut dire ce qu’elle veut, la crise politique est bien installée à cause de l’incompétent crasse qui est à l’Élysée et qui n’a pas d’autre moyen pour sa survie que de faire « monter » le RN. Cette baffe n’a pas été si violent alors aucun changement de politique, de façon de faire, de cap, ni de premier sinistre, rien ! Ces macronistes ne savent pas, ce que faire de la politique veut dire. Macreux1er est un minable, un vrai crétin. Deux ans, zéro résultat et un matraquage fiscal inouï, voilà son bilan. Aucune analyse politique…. Quoi que les journalistes ou autres commentateurs ou macronistes en disent, etc, c’est un jeu dangereux en revanche pour les Français et surtout pour le pays, parce que la vraie politique est morte ! C’est bien une défaite de la pensée à laquelle nous assistons et la France est devenue un désert intellectuel. L’infâme Macronéron va faire en sorte d’installer jusqu’en 2022 ce duel, le faire monter en puissance uniquement afin de s’assurer de sa réélection.

Misère de l’intelligence….!