Titulaire d’un Master en Science et Technologie Agroalimentaires de l’université de CORNELL aux États Unis et d’un Bachelor en Science (BS) de l’université d’Etat-Central State University de l’OHIO (USA), Mme Coumba Bah est Consultante et Communicante sur les questions relatives aux lnégalités GENRE.
C’est en 1990 que Coumba s’est envolée pour les États Unis (USA) après l’obtention de son Baccalauréat, avec mention « Bien » au Lycée Notre Dame du Niger de Bamako. Aux USA, elle a travaillé pendant près de dix ans auprès des multinationales de l’industrie Agro-Alimentaire telles que Cadbury Schweppes et Hoechst dans les domaines de la R&D Recherche et Développement, du Contrôle de Qualité, du marketing et de la vente.En 2003, elle décide de rentrer au pays pour jouer sa partition dans l’édification, le développement social et économique du Mali. Un combat qu’elle mène tous les jours depuis son retour au pays. Entrepreneure sociale dans l’âme, Consultante et Communicante sur les questions relatives aux Inégalités GENRE, Coumba dirige MUSOYA SARL une firme de prestation de services, spécialisée dans les Campagnes, la Communication pour le Développement, les productions et diffusions médiatiques et l’événementiel.
Ce qui lui a valu sa réputation pour la cause des femmes à travers son émission éducative Musoya sur les ondes de la Radio Liberté et JolibaFM, au Mali. Une émission qui vise à informer, former et sensibiliser les concitoyens sur la problématique, les inégalités du genre afin de contribuer à briser les tabous.
Spécialiste en Communication, Coumba a servi de 2015 à 2017, comme Chargée de communication auprès de l’Agence des Nations Unies pour l’égalité des sexes et l’autonomisation de la femme-ONU Femmes Mali. Et depuis 2020, sert un mandat de 2 ans au sein du Conseil Consultatif de la Société Civile pour l’institution.

Activiste et engagée, elle a un intérêt particulier pour les questions relatives aux droits des femmes et de la jeune fille. « Elle est une femme engagée à porter haut par la communication et l’information, tous les droits des femmes et jeunes filles au Mali. Coumba Bah est toujours prompte dans la diffusion de l’information pour soutenir les causes de ces couches » témoigne Ousmane Tangara, Rédacteur en chef du « le Dénonciateur », un bihebdomadaire malien.

En 2012, elle a initié la plateforme GEMACO – Génération Malienne Consciente et l’Association SOS Démocratie. Membre très active de plusieurs commissions techniques et stratégiques au Mali, Coumba a aussi été Jury et mentor de plusieurs programmes, tels que ‘Demîsew Joyoro’, ‘Mali Dambé’, l’Instant Thé, WomanTechMackers, l’Association des Jeunes Filles de la Société Civile et des Parties Politiques.
Membre de l’organe directoire du Chapitre national d’AWLN Mali – Réseau des Femmes Leaders Africaines pour la Transformation de l’Afrique et Présidente du Réseau Médias RSS pour la Gouvernance du secteur de la sécurité et Envoyée spéciale pour le Mali de la « Women World Organisation (WWO) ».

Actuellement, son combat pour l’égalité porte sur « la sensibilisation surtout celle des hommes. Pour une société à dominance patriarcale comme le Mali, il est impératif d’inclure et de faire adhérer nos frères, fils concitoyens et époux à la lutte des inégalités spécifiquement celles à l’endroit des femmes et des filles » relativise-t-elle sans cesse dans son combat.
Une femme engagée de longue date, Coumba Bah a une vision pour les femmes. « Que chacune d’entre nous soit libre dans sa peau comme dans son for intérieur. Que nous soyons toutes libres de vivre pleinement notre potentiel sans aucune discrimination, ni comparaison, ni complexe. Que chaque femme puisse comprendre que dans la solidarité et l’union nous avons chacune nos désirs et besoins spécifiques. Et le vrai épanouissement, à mon avis, serait de réaliser et vivre ce désir » exprime celle qui se fait nommer « mentor » pour certaines, « tante » pour d’autres jeunes filles leaders dans son pays, qui rêvent de mener le même combat qu’elle. Un modèle à suivre pour beaucoup d’entre elles. « Qu’elles montrent le bon exemple, qu’elles servent de modèle, qu’elles débroussaillent et pavent la voie ! » conseille-t-elle aux jeunes filles et femmes leaders de son pays, qui selon elle, ont une autre voix, et une autre place dans la construction et le développement de leur pays.

Son côté battante ne se limite pas seulement à ses œuvres et activités, son récent combat qui a marqué les esprits, surtout la gente féminine c’est son combat contre le cancer du sein dont elle a elle-même été sauver en agissant tôt.
Grâce à sa force et détermination elle a vaincue cette triste maladie et remporté le trophée de la vivante du cancer du sein.
La brave Coumba Bah est mariée la mère de quatre enfants.

Fadimata KONTAO
Afriqu’Essor Bamako