Déclaration

Une attaque a été perpétrée dans la localité de Sabanou Dogon dans la commune rurale de sangha de la région de Mopti ce dimanche 09 juin 2019. Plusieurs sources parlent de plus de quatre-vingt-quinze (95) personnes tuées, des corps calcinés. Andal Pulaaku Mali condamne avec la dernière rigueur cette attaque criminelle sur des populations civiles et innocentes.

Andal Pulaaku présente ses condoléances aux familles concernées et souhaite prompt rétablissement aux blessés.

L’insécurité et les massacres à grande échelle exploités par les groupes terroristes constituent les germes d’une déstabilisation totale et durable de la dite Région. L’absence de l’autorité de l’Etat et l’impunité alimentent le cycle de violence qui s’y est installé depuis des années. Andal Pulaaku Mali appelle toutes les forces vives du Mali a faire front contre les forces du mal. Elle demande instamment au Gouvernement du Mali à prendre des mesures urgentes destinées à assurer la sécurité des civils et leurs biens et à procéder sans délai au désarmement, la démobilisation et la collecte des armes aux mains des tous milices sans exception .

Andal Pulaaku Mali appelle le Gouvernement du Mali à octroyer les moyens nécessaires à la Justice pour lui permettre de lutter efficacement contre l’impunité.

Elle demande au Conseil de Sécurité de donner à la MINUSMA les ressources pour assurer la protection des civils au Centre du Mali pris dans le piège des groupes terroristes et des milices armées.

Amadou DICKO
Président Andal Pulaaku Mali